Différents services de l’université Lille 3 œuvrent actuellement à la réalisation d’un objet numérique culturel innovant : le « Vase qui parle ». Cette création – qui a pour ambition de valoriser la recherche universitaire de notre université pour le plus grand nombre – vient de recevoir les faveurs du jury d’Expériences Interactives 2012 du Pôle Images Nord-Pas de Calais.

Le projet du « Vase qui parle » consiste à reproduire à très grande échelle (x 17) un vase grec antique conservé au Palais des Beaux-arts de Lille et à donner au public des possibilités d’interrogation et de découverte de l’objet et de son contexte par l’intermédiaire de parcours utilisant des pointeurs restituant des informations dans un casque audio.

Dans un entretien pour le blog Insula, Isabelle Westeel, directrice du Service commun de la documentation de Lille 3 et chef de projet du « Vase qui parle », souligne que « le Vase est une belle promotion de la recherche à l’université en direction de tous les publics ». Ce projet, porté par le Service commun de la documentation de Lille 3 (Bibliothèque centrale et Bibliothèque des sciences de l’Antiquité), associe en effet des enseignants chercheurs et des doctorants des laboratoires Halma-Ipel (UMR 8164) et Gériico, le Learning Center Archéologie/Égyptologie ainsi que des enseignants et des étudiants du département des Langues et cultures antiques (UFR Humanités). Il implique également des partenaires extérieurs : le Palais des Beaux Arts de Lille, le Conseil régional Nord-Pas de Calais, dans le cadre de la mise en œuvre du Learning Center Archéologie/Égyptologie, et l’Association Dév-ô-Cité.

Ce n’est pas le premier succès pour le « Vase qui parle », qui est déjà lauréat de l’appel à projets « Services numériques culturels innovants 2012 » du Ministère de la culture et de la communication. L’objet interactif devrait être présenté au printemps 2013.