Janvier 2012

Exposition Binge Drinking – Pierrick Sorin (hall Bât A)

Le phénomène du « binge drinking » – anglicisme définissant une consommation d’un maximum d’alcool dans un minimum de temps sans autre but que celui de l’ivresse – modifie depuis quelques années les comportements des adolescents et jeunes adultes dans leur rapport à la fête, où l’ivresse et la « défonce » sont recherchées.
Afin de sensibiliser les jeunes aux conséquences de la consommation excessive d’alcool, l’A.N.P.A.A. (Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie) a commandé une œuvre d’art contemporain, réalisée dans le cadre de l’action Nouveaux commanditaires de la Fondation de France.

En réponse à la commande, Pierrick Sorin, l’artiste vidéaste, a réalisé une installation multimédia (vidéo, son, théâtre optique), attirante, ludique et informative. Des images virtuelles se mêlent à des objets miniatures, dance-floor, boule à facettes, saynète de danse comico-tragique, et petits personnages en dérive dans des remous de breuvage pétillants et colorés.

L’œuvre « Binge Drinking » sera présentée dans les sites étudiants (universités, grandes écoles) et circulera dans toutes les régions de France grâce aux délégations régionales et départementales de l’A.N.P.A.A., au Théâtre de la Cité internationale et au réseau Art+Université+Culture (programme Art campus), et dans différents centres d’art.
Ce projet a été réalisé avec le soutien de la Fondation de France, de l’INPES, de l’A.N.P.A.A., du Théâtre de la Cité internationale, et du Conseil régional Nord-Pas de Calais.

Mars 2012

27ème Festival Interuniversitaire du Spectacle vivant

Le festival interuniversitaire du spectacle vivant est devenu un élément culturel important dans la vie de l’université. Celui-ci s’inscrit dans la politique que mène Lille 3 afin de valoriser la création artistique.
Le festival interuniversitaire permet aux étudiants passionnés d’art dramatique de s’exprimer et de présenter leurs propres créations, l’occasion pour eux de se confronter à un public et à un jury composé de professionnels.
Le festival 2012 a pris un nouveau tournant en ce qu’il s’est ouvert à l’international. En effet, des élèves du lycée Joan Ekzarh, les lauréats du Festival de Théâtre scolaire Francophone de Bulgarie en 2011 ont été accueillis pendant 4 jours à Lille 3.
Durant cette journée, nous avons pu assister à un échange Franco-Bulgare au sein de l’université avec des jeunes du lycée Saint François d’Assise à Roubaix en atelier théâtre.  La troupe lauréate « Cie des Paroles en l’Air / Les prisonnières » a participé à l’ouverture du festival de Varna et a également assuré toutes les introductions et présentations des troupes bulgares sous forme d’improvisation.

La prochaine édition se déroulera du 18 au 29 mars 2013.

Octobre 2012

Inauguration du studio de danse

Après le théâtre des Passerelles, le Kino, la Galerie « Les 3 Lacs » et la salle d’exposition, l’université se dote d’un nouvel outil culturel à des fins pédagogiques : le studio de danse. Ce nouvel espace est à destination des étudiants du parcours Danse de l’UFR Humanités.

Ce nouvel équipement illustre la volonté de Lille 3, de poursuivre et de développer une politique culturelle ambitieuse.

Novembre 2012

La photo à l’honneur à Lille 3

A travers trois artistes de culture différente et à la démarche radicalement personnelle, Action Culture met en valeur la dimension internationale de Lille 3

Quand un photographe belge, un photographe africain et un duo de photographe franco-chinois, invertissent l’université, c’est un dialogue original et particulièrement juste qui se met en place.
Pour cette fin d’année, Action Culture organise une manifestation éclatée dans l’espace universitaire. Il s’agissait d’aller au plus près des étudiants, pour favoriser leur rencontre avec l’œuvre artistique.
Ainsi, il a fallu inventer de nouvelles scénographies, imaginer des accrochages pertinents, matérialiser les cheminements.
Le résultat est en lui-même une création collective de ces artistes réunis pour la circonstance.

David Lucas


Flux
David Lucas
Forum de l’Université de Lille 3

David Lucas, photographe, enseigne à l’institut National de cinématographie de Bruxelles. Il a notamment pris part à la coordination visuelle d’expositions et de performances pour la biennale de Venise en 2004, pour Lille 2004, capitale européenne de la culture et pour la ville de Liège en 2006 pour l’exposition «  Images publiques ».
Avec « Flux », David Lucas a répondu à une commande de l’Université de Lille 3 dans le cadre des Journées du patrimoine 2012. Il nous invite, à cette occasion, à redécouvrir les bâtiments de l’université, à travers une vision épurée de l’espace et de l’architecture.

 

Homo Sapiens – is not for sale
N’Krumah Lawson Daku

Hall Théâtre des Passerelles, Bât Extension

« Ces visages photographiés comme des paysages -sans artifices ni retouches- donnent à voir ce que notre époque tend à nous faire oublier.
Homo Sapiens is not for sale propose de replacer l’humain au cœur des choses, lui rendre ce qui lui est enlevé jour après jour, petit à petit.

Né au Togo en 1974, l’oeil de N’Krumah Lawson Daku est fortement empreint des premiers films de son enfance : “La belle et la Bête” de Jean Cocteau, “la Beauté du Diable” de René Clair, “la Planète Sauvage” de René Laloux et Roland Topor. Les classiques de la littérature, les séries noires du cinéma, les contes traditionnels de son enfance restent profondément ancrés en lui. La mémoire et l’oubli, l’espace-temps et la question du devenir sont les thèmes qui portent son travail. Ses travaux sont régulièrement exposés depuis 2007 (Festival Matières Sensibles) ; plus
récemment, en 2011 lors de Synchronicity (avec la galerie baudoin lebon et On the Roof, collectif de commissaires indépendants) ou encore à la Biennale de Bamako.
Depuis 2009, des parutions régulières dans la presse (Le Monde, Libération, Vibrations, Telerama, etc..) ponctuent son travail de portraitiste (notamment Cesaria Evora, Danyel Waro, le festival Africolor, etc.).
En partenariat avec le festival Matières sensibles.

 

Benoit + Bo
Photos panoramiques
Couloir de la Galerie

Bouddhas Noël
Galerie « Les 3 Lacs »

Ce duo d’artistes franco-chinois est né en 2002 à Tianjin de la rencontre d’un artiste chinois et d’un artiste français qui vivent et travaillent aujourd’hui à Shanghai et sont connus en Chine sous le nom de Dong Bo & Xi Bo.
Jetant un regard mi-amer mi- amusé sur la Chine d’aujourd’hui tout en gardant un œil sur la Corée, l’Europe ou le Canada, Benoit+Bo proposent un travail sur différents médiums (photographie, vidéo, installation…) nourri de magie ludique et imaginative puisant tout autant aux sources de la mythologie et du théâtre chinois que dans la modernité la plus extrême pour nous faire rêver à un monde meilleur et métissé. Expositions récentes à Séoul, Shanghai, Alessandria (Italie), Bruxelles et Hong Kong.
Cette manifestation s’inscrit dans le cadre d’ESCAPE[s] in/from China #3, programme d’échange artistique entre Lille et la Chine initié en 2004 par le Centre d’Arts plastiques et visuels de Lille.
En partenariat avec Bento Box et la Galerie Nardone (Bruxelles).