Après la sortie il y a quelques semaines de l’ouvrage Le Registre des sentences de la Gouvernance de Lille – 1585-1635 qui nous emmène sur les traces des délinquants et criminels des XVIe et XVIIe siècles, les Archives municipales de Lille proposent une conférence sur les liens entre historiens et archivistes.

Un document exceptionnel des Archives municipales de Lille sort de l’ombre

Quand, entre 1585 et 1635, le Tribunal de la Gouvernance de Lille rendait la justice, les décisions avaient de quoi faire froid dans le dos… On parle alors d’ébouillantage, de décapitation, de bûcher ou autre pendaison. Cette façon d’appliquer le droit de l’époque est parvenue jusqu’à nous par le Registre des sentences criminelles de la Gouvernance de Lille, qui constitue l’une des plus belles pièces du fonds des Archives municipales de Lille. Alain Lottin et Laurence Delsaut l’ont étudié, suite à sa restauration en 2011, et en ont tiré un ouvrage captivant analysant 120 sentences significatives de la criminalité et de la justice des XVIe et XVIIe siècles.

Cet ouvrage d’environ 330 p., illustré des dessins réalisés par les greffiers de l’époque, est en vente aux Archives municipales de Lille. Il s’accompagne d’une copie numérique du registre original.

Une conférence autour des liens entre historiens et archivistes

Suite à la sortie de cet ouvrage, les Archives municipales de Lille organisent le jeudi 14 mars 2013 à 17h30 une conférence intitulée « Historiens et archivistes, complices pour faire connaître l’histoire d’un territoire ? », où interviendront notamment Alain Lottin (professeur émérite d’histoire moderne, président honoraire des universités de Lille 3 et d’Artois) et Matthieu De Oliveira (historien contemporanéiste, responsable du MASTER Monde du Travail et Archivistique à Lille 3). La conférence sera suivie d’une visite des Archives municipales de Lille.

Programme de la rencontre :

  • Du registre 12 120 des Archives municipales de Lille à une analyse de la délinquance et de la criminalité aux XVIe et début du XVIIe siècles dans la Gouvernance de Lille : la démarche de l’historien moderniste (Alain Lottin).
  • L’exploitation des sources par l’historien contemporanéiste est-elle différente ? (Matthieu De Oliveira).
  • Archivistes et historiens, professionnels complémentaires aux visées parfois différentes (Matthieu De Oliveira).
  • Les archivistes de Lille, passeurs de sources (Claire-Marie Grosclaude, responsable des Archives municipales de Lille).
  • Visite des Archives municipales par l’équipe des Archives municipales.


Infos pratiques :

Le 14 mars, 17h30-20h, Salon d’Honneur de l’Hôtel de Ville de Lille.
Renseignements et inscriptions (avant le 8 mars) au 03 20 49 50 00, poste 27 23
ou archives@mairie-lille.fr www.mairie-lille.fr