Un projet franco-belge visant à promouvoir la recherche en sciences humaines à travers des territoires pluriels, des publics multiples et des sujets propices à la découverte et aux débats de société

« Jeunes Chercheurs dans la Cité » est un festival de conférences destiné au grand public. Il part à votre rencontre au cœur de la ville, à Bruxelles et à Lille.
Des doctorants du Nord de la France et de la Belgique francophone vous convient à ce festival afin de parler avec vous de littérature, d’art, de mémoire, d’identité, d’histoire, d’éducation, de religion, de théâtre, d’archéologie …

Le but de cette manifestation est de permettre à de « jeunes chercheurs » en sciences humaines et au grand public de se rencontrer afin que la recherche profite à tous et ne reste pas confinée dans les enceintes universitaires. L’ensemble des conférences et débats a donc lieu dans la ville, en dehors de l’université, dans des lieux dédiés à la culture, la transmission ou la médiation publique.

1. Cultures Visuelles, Vendredi 15 mars – 18h-20h, Médiathèque Jean Lévy

A travers différents médiums – gravure, photographie et peinture – l’on se demandera où se situe la place de l’image dans les productions artistiques d’hier et d’aujourd’hui. Comment peuvent être perçus la lumière, le noir et blanc, la couleur ? Quelle place peut-on réserver à l’erreur en Art ? Des études spécialisées, aux supports variés, répondront à ces questions et intéresseront tous ceux qui portent un intérêt à ce que l’on appelle aujourd’hui « cultures visuelles ».

Lionel DOHET ERALY: Pornographie : le strié dans les écrits et productions plastiques de Picasso. Saint-Louis-BRUXELLES

Laura LOUVRIER: Estampes enluminées au XVIe siècle. LILLE 3

François MAHEU : Considérations sur la photographie ratée de 1960 à nos jours. UCL-LOUVAIN

2. Structures : formes et enjeux de l’écriture, 23 mars – 18h-20h, Médiathèque du Vieux-Lille

Quel est l’équilibre d’une structure ? Quelles en sont les articulations ? Une structure a-t-elle besoin d’un rythme et/ou d’une temporalité ? A travers la poésie et le cinéma, des éléments de réponse pourront être apportés.

Géraldine CIERZNIEWSKI : Courts métrages belges : esthétique de l’efficacité. ULB-BRUXELLES

Astrid DE MUNTER : Mise en scène d’Elia Kazan : intimité et étrangeté. Saint Louis-BRUXELLES

Julie MAGOT : La forme et l’informe dans l’œuvre du poète Jacques Roubaud. LILLE3

3. Quelle méthodologie à adopter pour étudier la société ?, 17 mars – 11h-13h, café Morel

Au travers de comparaisons littéraires, de questionnements sur l’individu et le patrimoine, il sera intéressant de s’interroger sur le choix de la méthodologie pour porter un regard sur la société actuelle. Comment comprendre l’autre ? Comment s’adapter face à de nouvelles technologies ? Sommes-nous tous emprunts à une menace personnelle ?

José Antonio ERRAZURIZ: Comprendre (vraiment) nos ennemis : un voeu pieux ? UCL-LOUVAIN

Dag HOUDEMONT : Etude imagologique de la région du nord de la France et les Flandres. ULB-BRUXELLES
Maryse RIZZA : Du support papier au support numérique : Inventaire du patrimoine muséographique en France. LILLE3

4. L’amour et le soutien en réponse aux fragilités de l’être humain, 22 mars – 18h-20h, Médiathèque de Wazemmes

Ce thème, au cœur de l’actualité, propose d’étudier la société humaine, la famille, et surtout la fragilité de l’être humain. Qu’il s’agisse des personnes handicapées, ou des relations entre les enfants et les parents vieillissants, ces études sociologiques souligneront l’aide que l’on peut apporter à autrui dans un monde où les besoins ne cessent de s’accroître.

Pierre BRASSEUR : Amour et handicap. LILLE3

David DOAT : Notre vulnérabilité est-elle révélatrice de notre humanité. Université Catholique Lille.

Blanche LEIDER : Soutien familial aux parents vieillissants. UCL-LOUVAIN

5. Questions linguistiques, 16 mars – 18h-20h, Médiathèque du Vieux-Lille

Des approches philosophiques et linguistiques qui nous mèneront vers des sujets très variés allant de la connaissance de l’individu aux formules de politesse en passant par les mécanismes humoristiques employés dans le cinéma américain.

Hélène LEBLANC : Penser les signes à l’âge classique. LILLE3

Nicolas RUYTENBEEK : Comment dire sans dire ? La communication par allusions. ULB-BRUXELLES

Sabina TABACARU, L’humour dans Dr. House et The Big Bang Theory. UCL-Louvain

6. L’étude des civilisations anciennes, 24 mars – 11h-13h, café Morel

Les civilisations anciennes intriguent l’Homme. Fascinés par cette période comportant bons nombres de mystères, les conférenciers tenteront de les élucider par le biais d’études textuelles, iconographiques et archéologiques selon les sources mises à leurs dispositions.

Christelle ANSEL : L’iconographie des provinces dans l’architecture à l’époque de la Rome antique. LILLE3

Aline DISTEXHE : Néo-assyrien et araméen. Un multiculturalisme antique ? ULB-BRUXELLES

Thomas VERMEULEN : Approche archéologique de la classe moyenne égyptienne. ULB- BRUXELLES

7. Pouvoir politique, pouvoir religieux : Entre apparences et modèles, 5 avril – 18h-20h, Médiathèque de Wazemmes

Un voyage à travers le temps : de la présentation des normes religieuses et leur réception aux VIIIe et IXe siècles à l’analyse des habitudes vestimentaires au XVIIe siècle, en passant par les commandes ducales, ces études appréhenderont la représentation du pouvoir à travers l’art et les ordres. Des époques différentes et des lieux différents combinés pour recréer l’image du monde d’antan.

Juliette BOUCHOT : Les commandes artistiques des ducs de Bar et de Lorraine, 1473-1549. LILLE3

Sarah LEBASCH : Apparences et modes vestimentaires, reflet du pouvoir : La cour ducale de Lorraine sous Henri II (1608-1624). LILLE3

Sophie LECLERE : La lutte contre le paganisme et les modèles religieux dans les capitulaires carolingiens, VIII-IXe siècles. ULB- BRUXELLES

8. Repenser l’Art: entre héritage et modernité, 6 avril – 18h-20h, Médiathèque du Vieux-Lille

Ne vous est-il jamais arrivé de lire un livre en y décelant une impression de « déjà vu » ou plus précisément de « déjà lu »?  L’Art, au sens général est le fruit d’une culture et d’influences variées. Il arrive alors qu’un même mythe soit repris, interprété, repensé par d’autres médiums artistiques ou encore que d’un pays à un autre, les influences s’avèrent finalement très similaires. Il se peut même parfois que l’artiste choisisse volontairement de ne pas cloisonner son art, d’y mêler par exemple, émail et enluminures, est-il pour autant un artiste « hors champ »?

Samuel GRAS, L’art de l’enluminure et l’art de l’émail sous un même pinceau ? LILLE3

Aurélie LACHAPELLE : L’étude des mythes païens et bibliques dans les cinémas de l’Europe de l’Est. ULB-BRUXELLES

Xu YANG : Deux romanciers rustiques : Giono et Congwen Shen. LILLE3

Les trois conférenciers invités autour de ce sujet tenteront, par l’exposé de leurs recherches, d’éclairer nos esprits en revisitant les cultures passées d’ici et d’ailleurs.

9. Enseigner et transmettre, 7 avril – 11h-13h, café Morel

« L’ école » consiste en une pratique à la fois d’enseignement et de transmission du savoir. Les trois conférenciers invités autour de cette thématique présenteront les divers aspects de ces fondements via l’exemple de l’institution scolaire notamment en Belgique au XIXe siècle.

Renaud BARDEZ : Faculté de médecine libre de Bruxelles entre 1834 et 1914 : entre création, diffusion et enseignement des savoirs. ULB-BRUXELLES

Marc BERNIER-CREPIN : Histoire scolaire de Valenciennes à la fin du Moyen Age, étude du cartulaire de l’écolâtre de l’abbaye St Jean de Valenciennes. LILLE3

Mara Donata DI PAOLA : Histoire des professeurs de français de l’enseignement moyen et supérieur officiel en Belgique au XIXe siècle (1830-1914). ULB-BRUXELLES

En savoir +

Accès aux conférences gratuit