Athéna, l’alliance thématique nationale de sciences humaines et sociales, a vu le jour en juin 2010, dans le cadre de la réforme du système de recherche.

Son objectif majeur : développer les SHS sur la base de coopérations renforcées entre les différents opérateurs. Athéna doit faciliter la mise en cohérence des stratégies de recherche des universités, des établissements d’enseignement supérieur et des organismes de recherche. C’est une instance d’échanges et de prises de décisions conjointes, qui a l’ambition d’améliorer les dynamiques du système de recherche en faveur de l’exercice scientifique au quotidien et du transfert des connaissances vers les citoyens et les secteurs socio-économiques et culturels.

Ses missions sont :

  • assurer la veille et la prospective pour l’ensemble du domaine ;
  • soutenir les actions de programmation ;
  • développer l’internationalisation des SHS ;
  • accompagner le développement des MSH et de leur réseau dans le cadre des politiques de site ;
  • aider au développement des infrastructures numériques incluant les bibliothèques ;
  • soutenir les actions de diffusion de la recherche (édition notamment) ;
  • renforcer les liens entre la formation et les écoles doctorales ;
  • développer le secteur de la valorisation et renforcer les relations avec le monde socio–économique.

Athéna regroupe les acteurs clés de la recherche française du domaine : le Centre national de recherche scientifique (CNRS), les universités représentées par la Conférence des présidents d’université (CPU), les grandes écoles représentées par la Conférence des Grandes Ecoles (CGE), l’institut national des études démographiques (INED). Ils constituent les membres fondateurs.

La présidence de l’Alliance est confiée pour deux ans à un(e) président(e) d’université nommé(e) par la CPU ou au (à la) président(e) du CNRS. Jean-Emile Gombert, président de l’Université Rennes 2, a succédé à Alain Fuchs, président du CNRS, fin 2012.

Avec Athéna, la France dispose désormais d’une Alliance thématique dans chacun des axes prioritaires de recherche identifiés par la stratégie nationale de recherche et d’innovation (S.N.R.I.) : l’Alliance nationale pour les sciences de la vie et de la santé (AVIESAN), l’Alliance nationale de Coordination de la recherche pour l’énergie (ANCRE), l’Alliance des sciences et technologies du numérique (ALLISTENE), et l’alliance « Alimentation, Eau, Climat, Territoires» (AllEnvi).

Accéder au site de l’Alliance Athéna