Du 20 nov au 20 décembre la bibliothèque de l’UFR LEA de Lille 3 accueille l’exposition de photographies Bons baisers de Sibérie de Jessie LEBTAHI, étudiante en master Traduction Spécialisée Multilingue et qui a passé près de 2 ans dans cette région du monde. Jessie revient avec nous sur cette expérience unique.

Inforum – En quoi a consisté votre séjour en Sibérie ? Pourquoi cette région du monde ?

Jessie Lebtahi – Je suis partie pour la Russie après l’obtention de ma licence de russe pour mettre en pratique mes connaissances linguistiques et surtout car je trouvais très frustrant le fait de ne pas réellement connaître le pays que j’ai étudié en long et en large (après la théorie passons à la pratique !). J’ai étudié à la faculté de journalisme de l’Université d’État de Novossibirsk puis très vite j’ai cumulé les jobs (professeur, assistante en communication, interprète…) et commencé à voyager à travers la Sibérie.

Pourquoi la Sibérie? Eh bien, auparavant j’avais séjourné dans la partie européenne de la Russie et je n’y ai pas trouvé « l’âme russe » que je voulais tant connaître. Je suis partie en repérage en Sibérie pour finaliser mon choix et j’ai tout de suite compris que j’étais tombée amoureuse de cette terre ! Je me suis dit « enfin je suis en Russie ! ». Sans vraiment savoir pourquoi, j’ai tout de suite su que ma vie allait changer si je m’installais à Novossibirsk.

Inforum –  Qu’avez-vous retiré de cette expérience ?

[pullquote align= »left »] Une expérience humaine très forte, de celles qui marquent nos vies à tout jamais[/pullquote] Jessie – Oh, beaucoup ! C’était avant tout une expérience humaine très forte, de celles qui marquent nos vies à tout jamais. Chaque rencontre m’a fait grandir et me sentir vivante. J’ai pris conscience de la complexité et de la richesse de nos différences. Bien sûr choc culturel il y a eu, mais j’ai vite ôté mes bottes d’européenne pour chausser mes valenkis et faire tomber les barrières !

Inforum – Qu’est ce qui vous a marqué le plus la-bas ? Une petite anecdote peut-être ?

[pullquote align= »right »]J’ai vu des petites grand-mères mettre en fuite des voyous à coup de canne[/pullquote] Jessie – Les petites mamies russes ! Elles connaissent mieux la vie des autres qu’ils ne la connaissent eux-mêmes. On les craint, on les aime, on les respecte ! Il y aura toujours quelqu’un pour les aider à traverser la route ou pour leurs céder la place dans le métro en une fraction de seconde. Personne ne tente de leurs tenir tête quand elles se mettent à faire des leçons de morale. Et pas question de mal se tenir en public, sinon gare à vos oreilles ! Je me souviens des nombreuses fois où j’ai vu des petites grand-mères mettre en fuite des voyous à coup de canne, de sac ou même de claques. En réalité beaucoup de choses propres au pays, positives comme négatives, m’ont marquée, les petites babouchkas ne sont que le côté amusant de toutes ces choses.

Inforum –  Que représente pour vous cette exposition photo ?

Jessie – Bien sûr cette exposition est chargée de souvenirs… Elle est là pour me rappeler les milliers de choses que j’ai faites et qu’il me reste encore à faire. Mais cette exposition c’est aussi et surtout la mise en œuvre de ce que les Sibériens m’ont « réappris » à apprécier: le partage. J’espère vraiment pouvoir offrir un petit quelque chose à celles et ceux qui regarderont mes photos.

Inforum – Y a-t-il d’ailleurs une photo qui vous tient plus particulièrement à cœur ?

Jessie – Oui, celle où l’on peut voir une silhouette à côté de la croix orthodoxe: chaque détail a une signification précise pour moi et de plus elle cache un mystère (que j’appelle « le mensonge »). C’est de loin ma préférée.

Inforum –  Pour les plus photographes d’entre nous, quels appareils, matériels avez-vous utilisés ?

Jessie – Tout d’abord je m’interdis toute retouche, je n’utilise aucun moyen d’embellissement disponible sur mon appareil. J’aime utiliser mon vieil appareil numérique (8 ans et 7 mega pixel) qui tient dans la poche et dont l’écran est brisé. Ou sinon j’utilise le Nikon D90. Je suis une pure amatrice, je ne comprends absolument rien à la photographie. Je cherche juste à prendre en photo ce que je vois. Aucun appareil photo au monde ne remplacera un bon coup d’œil.

Inforum – Vous êtes maintenant en Master TSM (Traduction Spécialité Traduction spécialisée multilingue), comment se passe cette année ?

Jessie – Pas facile de reprendre les études après avoir voyagé pendant 3 ans (en Russie et en Angleterre) mais là ça va, je suis lancée ! Je n’ai jamais été aussi épanouie dans mes études. Le master TSM me plait énormément.

Inforum –  Un conseil pour celles et ceux qui seraient aussi attirés par la Sibérie ?

Jessie – Conseil numéro 1 : apprenez le russe. Dès que vous sortez de l’aéroport tout est écrit en cyrillique et peu de personnes (hormis les étudiants) parlent anglais.
Conseil numéro 2 : bien  se couvrir ! (surtout en hiver… donc pendant 10 mois)
Conseil numéro 3 : ne jamais refuser un verre de vodka gentiment offert !

[note color= »#cbbba0″]

Remportez une photo dédicacée de l’exposition !

À l’occasion de cette exposition, Jessie et l’UFR LEA ont le plaisir d’offrir un des clichés de l’exposition « Bons baisers de Sibérie » à un étudiant ou personnel, ancien ou ami de l’université Lille 3.
Pour cela, il vous suffit de nous proposer une histoire, fiction autour d’une des photos de l’exposition.  Que raconte la photo ? Qui sont les personnages sur le cliché ? De quoi parlent-ils ? …. Laissez libre court à votre imagination !

Le meilleur récit – désigné par un jury formé par l’équipe d’Inforum et de Jessie Lebtahi remportera la photo choisie et dédicacée par la photographe !
Alors rendez vous à la BU LEA et à vos plumes !

Retournez-nous votre proposition (900 mots minimum) à inforum@univ-lille3.fr  avant le 7 janvier 2014.

[/note]