Le Conseil régional lance pour la 1re année les contrats étudiants au sein même des campus universitaires : soutien à la vie associative et culturelle, médiation, accueil, animation, tutorat et accompagnement pédagogique… autant d’emplois destinés à donner un « coup de pouce supplémentaire » aux étudiants dont la situation est plus précaire qu’ailleurs. Cette première salve correspond à 300 emplois maximum pour les six universités régionales, pour un horaire de 5 à 10 heures par semaine, sur la base du SMICx1,2 (le double du SMIC en cas de tutorat, c’est-à-dire l’encadrement d’un étudiant de première année). Concrètement, un étudiant pourrait ainsi gagner 200 à 300 euros par mois. Ces nouveaux contrats, qui n’entrent pas en concurrence avec les bourses, ne remplacent pas pour autant un emploi déjà existant.

Salhia Ben Messahel, vice-présidente vie étudiante, revient avec Inforum sur ces contrats étudiants, dont l’appel à candidatures pour les étudiants de Lille 3 est lancé aujourd’hui.

Inforum : Bonjour Salhia Ben Messahel. Le Conseil régional vient de lancer le dispositif des contrats étudiants, dispositif inédit en France. Des emplois étudiants existaient déjà à l’université, en quoi ce nouveau dispositif est-il donc novateur ?

Cela fait longtemps que les autorités régionales espèrent encourager les étudiants nordistes à s’engager dans des parcours plus longs, et tant qu’à faire dans de bonnes conditions. Ces contrats étudiants interviennent donc comme un « coup de pouce supplémentaire ». Sandrine Rousseau, vice-présidente à l’enseignement supérieur du Conseil régional NPdC
Les emplois étudiants ont toujours fait partie de la vie de l’université. Des étudiants peuvent chaque année postuler sur des emplois de type moniteurs de bibliothèques ou de salle informatique, par exemple. Le Conseil régional – dans le prolongement des dispositifs d’aide à la réussite et à l’accompagnement des étudiants – a voulu mettre en place un dispositif qui permette le financement de contrats étudiants sur les campus universitaires, l’objectif étant de mettre l’accent sur des missions innovantes qui s’articulent avec des politiques de la région : culture, Learning center, développement durable, égalité femmes-hommes, service civique, etc. Les contrats étudiants vont permettre d’améliorer la prise en compte du travail étudiant et la poursuite d’étude dans un contexte économique et social difficile. Ce dispositif sera bénéfique tant aux étudiants qui disposeront d’un emploi sur site et adapté à leurs études, qu’à l’université par l’innovation et l’amélioration de ses services.

Inforum : L’université Lille 3, tout comme les autres universités de la région, a répondu à l’appel lancé par le Conseil régional. Quels types de contrats étudiants vont être financés à Lille 3 ?

L’université a identifié un certain nombre de missions qui valorisent la participation des étudiants en faisant appel à leurs compétences. Certains contrats vont permettre à l’université de développer ses actions et sa politique en matière d’accueil, d’accompagnement pédagogique, d’animation culturelle, sportive et de vie de campus. Les profils d’emplois ont été définis par les services et composantes de l’université sur le mode projet ; par exemple pour la mise en place du réseau communautaire Lilagora, la valorisation patrimoniale, l’organisation de manifestations.

Inforum : Certains contrats vont contribuer à la valorisation des activités menées sur le campus. En quoi cette dimension était-elle importante pour vous ?

Depuis l’année dernière, l’université a commencé à mettre en place une série d’actions destinées à encourager l’action étudiante sur le campus. La participation des étudiants aux projets de développement, tels qu’une Maison des Étudiants, un Learning center ou aux initiatives qui donneront une nouvelle impulsion à la vie de campus et à l’engagement étudiant, est primordiale, car elle permettra de valoriser le potentiel des futurs diplômés de l’université. Le dispositif de contrats étudiants est pensé comme une manière d’améliorer la qualité de vie sur le campus et de permettre la poursuite d’études pour les étudiants qui ont besoin de subvenir à leurs besoins. Il va en outre permettre aux étudiants de s’approprier leur campus et de devenir des acteurs essentiels d’une université en mutation, soucieuse de la réussite de tous.

Inforum : Que diriez-vous aux étudiants pour les encourager à postuler ?

Ce dispositif va vous permettre de combiner études et expérience professionnelle. Il pourra être pris en compte dans le cadre de la future offre de formation de licence, pour la validation de l’UE 10. Les contrats vont vous permettre d’étudier et de vous investir dans les actions menées à l’université. Les offres d’emplois répondent à différents critères : des horaires de travail flexibles, une rémunération correcte pour un poste qui entre le cadre de vos compétences. Postulez ! Venez rejoindre les équipes et les services pour contribuer au rayonnement de notre université !

Vous souhaitez candidater ? Alors n’hésitez pas à vous inscrire.