La Mission archéologique de l’île de Saï (Sai Island Archaeological Mission : SIAM), rattachée à l’UMR 8164 HALMA-IPEL (Lille 3 – CNRS – MCC), a obtenu, comme plusieurs missions de fouilles internationales travaillant au Soudan depuis longtemps, un soutien financier du Qatar dans le cadre du Qatar-Sudan Archaeological Project (QSAP). Le programme, établi sur cinq ans, a pour but de favoriser la restauration et la valorisation des différents secteurs de l’île de Saï, notamment par la construction d’un musée de site et par la publication d’un guide en français, anglais et arabe. Lille est la seule université de province dans ce cas, forte de son engagement ancien dans le domaine de la soudanologie, non seulement par ses fouilles, mais également par son accueil de doctorants soudanais.

Pour plus d’informations concernant les travaux lillois sur l’île de Saï, voir le site internet de l’Institut de Papyrologie et d’Égyptologie de Lille (IPEL).