Lundi matin, les ministres Pierre Moscovici et Geneviève Fioraso, en visite à Lille, ont donné un coup de fouet au « Plan Campus », vaste projet visant à améliorer les conditions de vie des étudiants. Rénovation ou construction de nouvelles infrastructures, mises aux normes, création de logements : voilà ce qui attend treize Campus universitaires… dont celui de Lille 3 !

Geneviève Fioraso et Pierre Moscovici, lundi 4 février à l’université Lille 2, pour présenter le Plan Campus

Les universités lilloises peuvent se réjouir. Initialement exclue du Plan Campus initié en 2008 par Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement Supérieur, la troisième agglomération étudiante de France a finalement été rajoutée en tant que bénéficiaire du projet dans une deuxième phase. Depuis 2010, sur le plan national, la mise en œuvre de ce plan de rénovation avait été assez lente. Lors de sa nomination au MESR, Geneviève Fioraso, avait indiqué son intention d’accélérer le mouvement.

Lundi matin, la ministre était de passage à Lille avec son collègue de Bercy, Pierre Moscovici. À leur arrivée, ils ont inauguré ensemble le nouveau restaurant universitaire de Lille 2. Puis, dans l’amphithéâtre René Cassin de la faculté de droit, ils ont signé un protocole d’accord avec la Banque européenne d’investissement (BEI), représentée par son vice-président, Philippe de Fontaine Vive. Ce protocole permettra de financer par voie d’emprunt d’autres projets de rénovation d’équipements universitaires sur le territoire national.

Quels projets pour les universités lilloises ?…

Les universités de Lille 1, Lille 2, Lille 3, qui ont signifié à l’occasion de cette visite leur intention de fusionner à terme, bénéficieront d’un financement de 42 millions d’euros (dont 50% par la BEI) afin de mener à bien de nombreux projets prévus dans le cadre du plan Campus.

Pour Lille 2 sont programmées l’extension de la faculté de médecine à Lille-Loos et, sur ce même site, la création d’Eurasport, une zone de bien-être à la croisée du sport et de la médecine (2016). (En savoir +)

Eurasport, l’un des projets du Plan Campus
(Image : @France3)

Lille 1 s’attend à voir sortir de terre la résidence Reeflex, « un concept innovant, sans équivalent public en France pour les étudiants ». Et pour cause, le lieu permettra la cohabitation d’étudiants, d’ingénieurs, de chercheurs invités, le tout dans des logements spacieux et au loyer attractif.

Les conditions de vie des étudiants ne sont pas oubliées, puisque le Plan Campus prévoit, dans l’agglomération, la construction ou la rénovation de 1 400 chambres ou appartements, dont 350 réservés aux séjours de courte durée (stagiaires, étudiants en alternance, …).

La ministre de l’Enseignement Supérieur explique qu’au niveau national, les opération du plan Campus visent notamment à faire des pôles universitaires concernés des lieux de renommée internationale. Madame Fioraso a tenu à souligner les atouts du site lillois dans le domaine universitaire : « Lille est une grande capitale culturelle ; il faut qu’elle devienne une grande capitale universitaire ».

Et pour Lille 3 ?!

Des projets d’ampleur sont programmés pour l’université Lille 3, aussi bien pour le site principal de Villeneuve d’Ascq que pour l’antenne des Langues Étrangères Appliquées de Roubaix.

La réalisation du Learning center de l’université Charles-de-Gaulle – Lille 3 passera par la rénovation et la transformation de la Bibliothèque universitaire centrale. L’ensemble des partenaires de ce projet mené sous la maîtrise d’ouvrage de la Région Nord Pas-de-Calais ont réaffirmé leur volonté commune de faire de cet important pôle documentaire – le plus riche au Nord de Paris – un Learning center, lieu de convergence aux missions multiples et intégrées : documentaires, pédagogiques, scientifiques, culturelles. Il s’agit d’un projet de longue haleine, aujourd’hui dans une phase de recherche de financements complémentaires, nécessaires à une rénovation lourde de l’important bâtiment de 17 000 m2 qui n’a pas connu de travaux de rénovation depuis 40 ans. La présence d’amiante à une large échelle dans les matériaux de construction a été confirmée par les études approfondies sur le bâtiment et cela a des incidences majeures sur le coût des travaux, mais des analyses de l’air ambiant réalisées en application des nouvelles normes ont permis d’établir l’absence de danger d’exposition aux fibres d’amiante pour les personnels et les usagers (En savoir +).

L’ufr des LEA ne sera pas laissée pour compte. Le campus international de la Distribution réunira les étudiants de cette composante et ceux de l’Institut du Marketing et du Management de la Distribution (Lille 2). Un projet sur les rails, il faut bien le dire, puisque le campus prendra place sur des friches ferroviaires désaffectées près de la gare Jean Lebas. Livraison prévue pour la rentrée 2016. (En savoir +)