Rencontre avec Philippe Vervaecke, vice-président du Conseil d’administration (CA) de Lille 3, qui rappelle le rôle et l’importance de l’élu étudiant au sein de l’université.

Expliquez-nous : qu’est-ce qu’un élu étudiant ?

Un élu étudiant siège dans l’un des trois collèges que sont le Conseil d’administration (CA), la Commission de la formation et de la vie universitaire (CFVU) et la Commission de la recherche (CR). Tout étudiant inscrit peut voter. Il peut aussi se présenter aux élections à condition de figurer sur une liste.

Selon le collège, il discute et vote (pour ou contre!) les projets touchant aux financements et à la politique de l’université, ainsi qu’au fonctionnement quotidien de l’établissement. C’est l’élu étudiant qui, par exemple, adopte les règles relatives aux examens, favorise les activités culturelles, sportives et associatives, ou améliore les différents services comme la bibliothèque. Et pour l’aider, l’université lui propose une formation juridique en début de mandat.

A lire aussi : La campagne des élections étudiantes est lancée

Comment se déroule le vote ?

Pour prendre une décision, il faut nécessairement que le quorum soit atteint, c’est-à-dire que la majorité du corps délibératif soit présente au moment du vote. En l’absence de cette majorité, le vote est bloqué. Il nous est arrivé plusieurs fois d’affronter cette situation. C’est dire sur l’importance de l’élu étudiant, dont l’assiduité aide au bon fonctionnement des conseils !

L’engagement de l’élu étudiant est-il reconnu ?

Oui, en quelque sorte. Il ne bénéficie pas, à proprement parler, d’un statut d’« élu étudiant ». Le statut d’« étudiant salarié », quant à lui, est officiellement reconnu ! Si, comme tout étudiant, il est bien entendu tenu de suivre ses cours avec assiduité, il peut invoquer son implication pour justifier une absence. Mais il ne bénéficie pas d’arrangement pour ses examens. Il doit donc organiser son emploi du temps de sorte à concilier les deux.

Dès la rentrée 2014, il pourra valoriser son engagement grâce à l’UE 10, incluse dans sa formation. Cette future UE prendra en compte et évaluera tout type d’engagement, qu’il soit sportif, associatif ou administratif. Il est prévu que cette UE soit validée par un travail écrit.

Un premier pas dans la politique ?

Bien sûr ! Être élu étudiant peut servir de tremplin à des ambitions plus élevées ! Certains d’entre eux, passés par Lille 3, sont devenus des personnalités politiques locales. C’est le cas d’Hugo Vandamme et d’Hervé-Marie Morelle, respectivement candidats à la mairie de Lille et de Lezennes aux élections municipales qui viennent de se terminer.

***

Rappel ! Les élections étudiantes se tiennent les 9 et 10 avril. Pour en savoir plus : cliquer > ici.