Ondine, étudiante en prépa IEP à Lille 3 et gagnante du concours, partage avec nous son expérience.

Tout commence un peu par hasard, au Florès Café, quand son groupe d’amis et elle se font interpeller par une jeune femme qui incite les étudiants à participer au concours Cuisine pour ton RU. Immédiatement, ses deux amis se retournent vers elle. Alors elle se dit : Pourquoi pas ? Et la voilà lancée dans l’aventure. Il s’agit de soumettre une recette, équilibrée et respectant un certain budget, à partir d’une liste d’ingrédients.

Comment concocte-t-on une recette ?

« Il n’y a pas vraiment de mode d’emploi. Je me suis basée sur une recette à base de saumon que j’avais déjà réalisée quelques semaines auparavant pour mes parents. Ensuite, en discutant avec mon copain, je l’ai ajustée jusqu’à ce qu’elle ne ressemble plus du tout à l’originale ! Je l’ai réalisée puis postée sur la page facebook du concours. En tout cas, ce n’est pas m’asseyant à une table avec une feuille et un crayon que je peux inventer une recette. »

La cuisine c’est une passion ?

« Une passion ? Non, je ne crois pas. C’est plutôt une façon pour moi de me détendre et de faire plaisir à mon entourage. D’ailleurs, je ne m’attendais même pas à être dans les dix premiers ! »

Ton plat a pourtant été choisi par un jury de professionnels, avec trois autres, et cuisiné dans douze RU à Lille et Villeneuve d’Asq ! Le résultat te plaisait ?

« Oui, c’était fidèle au plat original- à part le riz mixte qui a été remplacé par du riz blanc. »

Et tu sais s’il a plu aux autres ?

« Mes amis ont fini leur assiette, c’est plutôt bon signe ! »

En tout cas, il a plu à une majorité d’étudiants puisque tu as gagné…

« Quand j’ai reçu les résultats, j’ai d’abord cru qu’ils avaient cité les noms dans l’ordre où avaient été réalisés les plats. Ça s’est joué à peu de chose, la seconde n’avait qu’un dixième de voix de moins que moi ! »

La remise des prix s’est passée au cabaret du Sully en présence de Juliette Nothomb, une auteure de livres de cuisine. Tu as pu discuter avec elle ?

« Brièvement. Elle m’a félicitée d’avoir bien relevé mon plat. Les gens sont souvent un peu frileux avec les épices! »

Il ne me reste plu qu’à souhaiter à Ondine de réussir aussi bien ses autres concours : ceux d’entrée à Science-Po !