Pour ceux qui ne le savent pas encore, le Théâtre du Nord (th’^N, pour les intimes), c’est l’imposant, mais néanmoins magnifique bâtiment sur la Grand’Place de Lille, entre la galerie de la Fnac et les cafés de Rihour. Pour ceux qui le savaient déjà, vous apprendrez peut être que le théâtre du Nord s’exporte régulièrement à Tourcoing, dans un Théâtre de l’idéal à la façade bien plus moderne.

Trêve d’architecture. Le théâtre du Nord, cette année, c’était surtout onze spectacles, répartis entre les deux salles, et comme l’université travaille en partenariat avec eux, ce serait dommage de ne pas en profiter. Voilà donc 5 bonnes raisons de prendre un abonnement, et d’aller passer quelques soirées au théâtre l’année prochaine.

1.      Le prix

Il est incroyablement bas pour les étudiants. Alors que le plein tarif est de 25 euros, votre statut d’étudiant vous offre la possibilité de prendre un abonnement  étudiant. L’abonnement en lui-même coûte 15 euros, mais une fois acheté, vous aurez accès à tous les spectacles pour seulement 3 euros la place.

 

2.      La culture générale que les pièces peuvent vous apporter

L’Assomoir / © Frederic Desmesure

Si vos seuls (et mauvais ?) souvenirs des Rougon-Macquart sont les lectures obligatoires à l’école, et le film Germinal de Claude Berri, c’est que vous n’avez pas été voir L’Assommoir (mise en scène David Czesienski, spectacle du Collectif OS’O) en janvier dernier ! Le théâtre permet de découvrir ou de redécouvrir de grands classiques sous une forme plus vivante, mais aussi de découvrir de nouveaux auteurs beaucoup moins célèbres, qu’on n’aurait pas connus autrement.

Dans une épreuve de culture générale, en concours, ou en phrase d’accroche de dissertation, c’est toujours un plus !

 

3.      La grande diversité des spectacles

Oncle Vania / © Brigitte Enguerand

Souvent, on a tendance à penser « théâtre = antiquité, ou au mieux, les classiques vus, vus et revus du 17ème siècle ». Grave erreur ! Cette année, le théâtre du Nord nous a proposé à la fois du Shakespeare (Le conte d’Hiver), mais aussi du Tchekhov (Oncle Vania), ainsi qu’une adaptation de l’Assommoir de Zola.

La pièce qui a fait beaucoup parler d’elle, c’est l’adaptation très réussie du roman de Michel Houellebecq, Les particules élémentaires, par le collectif Si vous pouviez lécher mon cœur, précédemment acclamée au festival d’Avignon. On a aussi particulièrement aimé l’audace de l’adaptation de l’Assommoir, dont la représentation finissait dans le tragi-comique, entre décadence des personnages et blagues potaches, gagnant l’hilarité du public et ses applaudissements conquis.

 

4.      Le nombre de spectacles

Les Particules élémentaires / © Simon Gosselin

Les Particules élémentaires / © Simon Gosselin

Parce que non seulement, le programme est hétéroclite, mais en plus, il y a beaucoup de représentations. Cette année, le théâtre du Nord a proposé onze pièces, de novembre (Les particules élémentaires) à juin (La Chanson). Il y en a quasiment toujours une par mois (seul le mois de mai a fait exception), souvent deux (quand le Théâtre de l’Idéal propose également une pièce), et l’abonnement permet d’en voir autant qu’on le souhaite. Sans être forcément un passionné de théâtre, on a donc quand même la possibilité de voir un grand nombre de représentations.
De plus, au vu du nombre de spectacles, ceux qui ne veulent pas aller jusqu’à Tourcoing pourront se contenter des spectacles de Lille, et avoir quand même une grande variété de pièces (huit spectacles sur les onze, se tenaient à Lille cette année).

 

5.      Le choix

La nuit juste avant les forêts © Daniele Pierre

La nuit juste avant les forêts / © Daniele Pierre

Tout d’abord le choix de la date. En s’y prenant assez tôt, le spectateur a le choix entre plusieurs représentations : certaines les samedi/dimanche, et d’autres en semaine. De quoi satisfaire même les étudiants absents le week-end !

Ensuite, le choix des spectacles : rien ne vous force à aller voir une pièce qui ne vous intéresse pas. En s’y prenant assez tôt, vous pourrez vous faire une sélection personnelle dès le début de la saison, et tout en rentabilisant votre abonnement, aller voir uniquement les pièces qui vous intéressent le plus.

Enfin, le choix des places : toujours en s’y prenant assez tôt, vous pourrez être placés à côté de vos amis, pour pouvoir discuter de votre ressenti à l’entracte ! Et vous pourrez demander à être à droite ou à gauche de la salle, près de la scène ou non, selon votre bon plaisir.

 

Avec ça, vous devriez être séduits !
Et si ce n’est pas le cas, si vous préférez le 7ème art au 6ème, nous vous recommandons vivement l’abonnement au Kino-ciné (Abonnement d’un an pour la somme de 5 euros, puis 3.60€ par film).

 

[quote style= »1″]Pour obtenir un abonnement 2014/2015 au Théâtre du Nord, vous pouvez envoyer un courrier, ou alors vous rendre directement à l’accueil du Théâtre du Nord sur la Place du Général de Gaulle, du mardi au samedi de 13h à 18h30, à partir de Septembre prochain.

Pour en savoir plus : le site du théâtre du Nord[/quote]