« Les jeunes sont pleins d’idées, mais ils créent moins d’entreprises que chez nos voisins », reconnaît Najat Vallaud-Belkacem. Pour y remédier, la ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports a annoncé mercredi la création d’un statut d’« étudiant entrepreneur ».

Ce statut, qui verra le jour à la rentrée, est taillé sur mesure pour les étudiants désireux de lancer leur propre activité. Il permettra aux jeunes diplômés et aux étudiants en fin de cursus de conserver leur sécurité sociale étudiante. De même, ils bénéficieront d’un accompagnement technique dans la création de leur entreprise.

Outre cette mesure, la ministre veut créer une vingtaine d’« écoles de l’entrepreneuriat » dès la rentrée et souhaite que le montant des prêts à la création de l’entreprise, accordés par Bpifrance, passe de 7 000 à 14 000 euros. Enfin, l’accent est mis sur l’apprentissage : la ministre demande aux entreprises de « jouer aussi le jeu en osant miser sur les jeunes ».

*****

A lire aussi : Interview de Najat Vallaud-Belkacem, mercredi 11 juin dans Les Echos 

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on LinkedIn0