L’université Lille 3 a lancé pour la première fois un prix pour récompenser la créativité et l’esprit d’entreprise.

La présidente, Fabienne Blaise, l’a remis jeudi 20 novembre aux trois lauréats. « Nous sommes dans une université de Lettres, langues, arts, sciences humaines et sociales, a-t-elle expliqué. Toutes nos disciplines ont un rapport avec la compréhension de l’homme et de la société qu’il construit. Il nous paraissait pertinent de valoriser plus particulièrement des projets visant à apporter des solutions durables à des questions sociales ou environnementales. »

Prix de la solidarité

L’association Films au clair de lune, pour un projet de films de prévention

Le projet consiste à créer des vidéos de prévention avec des enfants en foyers (8-13 ans), des enfants Roms et des jeunes en foyers (14-17 ans). Différents acteurs sont également engagés au sein de ce projet : des étudiants, des intervenants professionnels et des bénévoles. Les vidéos portent sur trois thèmes : « le Cyber harcèlement à l’école », « le revenu de base industriel » et « les Roms ». Elles visent à faire changer les comportements. Mais aussi à permettre aux enfants de s’exprimer et de prendre confiance en eux. Enfin, les vidéos sont l’occasion aussi d’initier des différents participants aux techniques cinématographiques.

Projet « France Action ». Agathe Midy, étudiante en histoire, sociologie, développement social est membre de l’association Les Films au Clair de Lune.

Prix de l’audace

Marie Navetch, pour son projet de création d’une librairie solidaire

Marie Navecth, étudiante en licence d’histoire de l’art, travaille depuis plusieurs mois à la création d’une librairie solidaire. L’idée est de récupérer des livres d’occasion en bon état, dont particuliers ou structures veulent se débarrasser ou qu’ils acceptent de céder pour une somme modique. La librairie les revendra à un prix bas pour permettre à tous un accès à la culture. Plusieurs projets sont à l’étude pour cette librairie d’un nouveau genre : un espace pour lire avec diverses animations comme des séances de lecture pour personnes non-voyantes, des bourses d’échange de livres, le recyclage des ouvrages en trop mauvais état pour fabriquer du papier artisanal. Un espace devrait être consacrée à un dépôt-vente d’artisanat d’art, afin d’assurer un revenu complémentaire à la librairie.

Prix de l’originalité

Jérémy Fievet, François Carton, et Eldin Smakic, pour leur projet d’association HS repair

Elle vise à récupérer du matériel usagé ou hors service, et à lui donner une seconde vie. Elle propose aussi de réparer le matériel informatique et multimédia pour un coût faible, et assurer l’installation de logiciels, de systèmes d’exploitations et leur configuration.
Outre l’enjeu environnemental, un autre objectif est de promouvoir l’entraide, le partage des solutions.

En avril dernier, la liste des présélectionnés.

Un 4e prix en 2015
Compte tenu du succès de la première édition, l’université envisage une seconde édition en 2015. Un 4e prix visant à encourager les projets entre universités est prévu (restreint à ceux impliquant Lille 1, Lille 2 et Lille 3 dans un premier temps).