Le 17 et 18 mars, étudiants et personnels de Lille 3 sont invités à échanger vêtements et livres sur le campus de Pont de Bois. Cela marquera le lancement d’un réseau de troc sur internet.

Au départ, les cinq étudiantes voulaient faire quelque chose à Fives, quartier dans lequel plusieurs d’entre elles habitent. Une sorte de printemps des associations. Mais le milieu associatif fivois se révèle plus complexe que prévu. Et les associations les mettent en garde : les habitants sont difficiles à mobiliser. Eux-mêmes y travaillent patiemment depuis des années. Impossible pour elles d’espérer fédérer en quelques mois une assistance nombreuse.

Qu’à cela ne tienne. Elles réorientent leur projet. Le milieu qu’elles connaissent, le milieu qu’elles savent le mieux mobiliser, ce sont les étudiants. Elles en partagent les préoccupations les plus concrètes, les plus quotidiennes. « Pour payer mes études, je fais des heures de ménage le soir », explique Juliette Laloë, secrétaire de l’association. Et elle n’est pas la seule dans le groupe à connaître parfois l’isolement et la précarité de la vie d’étudiante. « Pour s’en sortir, il faut s’entraider ! » D’où l’idée de créer un peu plus de cohésion entre étudiants.

affiche troquons ensemble

C’est pourquoi elles ont imaginé mettre en place une bourse d’échange, « Troquons ensemble ». Il doit permettre d’échanger des objets mais aussi des services, comme une aide pour déménager, des cours de langues, du dépannage informatique, du covoiturage, etc. « Je viens de Cherbourg, raconte Juliette Laloë. Là-bas, je connaissais une plate-forme d’échange, mais en arrivant à Lille, je n’ai rien trouvé de semblable. » Il existe un dispositif analogue, une « accorderie » à Fives. « C’est très bien, mais il faut s’inscrire et y aller, et je ne suis pas sûre que beaucoup d’étudiants le fassent. » Le troc requiert de la proximité, d’où l’intérêt de le faire pour des étudiants qui fréquentent les mêmes campus. Concrètement, le groupe a fait le choix de la simplicité : ce sera une page Facebook, réseau auquel sont généralement inscrits la plupart des étudiants. Pour l’instant, une cinquantaine de personnes se sont abonnées à la page. Les personnels de Lille 3 peuvent bien sûr le faire aussi.

Mais pour lancer réellement leur bourse d’échange, elles ont décidé d’organiser un événement sur le campus de Pont de Bois, pendant deux jours. Le 17 mars, ce sera le don : étudiants et personnels pourront apporter soit des vêtements, soit des livres. Ils recevront en échange un bon d’une certaine valeur, décidée ensemble. Et le 18, ils donneront leur bon et repartiront avec un ou des vêtements/livres. Pour amorcer le processus, amis et camarades ont donné des livres et vêtements. Quant aux surplus de vêtements, elles les apporteront au secours populaire de Fives, et les livres sans doute à des bibliothèques demandeuses.

Cette association, agréée par l’université, a été lancée dans le cadre d’un projet tutoré en 3e année de licence du département Infocom.