Remplir le dossier social étudiant peut vous faire économiser plusieurs centaines d’euros, voire obtenir une bourse pour l’année scolaire 2015-16.

Ce billet n’est plus à jour Voir ici pour des informations à jour.
Le dossier social étudiant vous permet de faire deux demandes : bénéficier d’une bourse et d’un logement étudiant.

Quels avantages a un boursier ?

Au minimum : faire des économies

Vous serez en effet exonéré des frais de scolarité et de la cotisation pour la sécurité sociale étudiante. Vous bénéficierez également d’une réduction sur les transports en commun (voir le site de Transpole)

Les bourses

Si votre niveau d’échelon est de 0bis à 7 (voir la simulation ci-dessous), vous avez droit à une bourse. L’année dernière, le montant des bourses variait de 100 à plus de 500 euros par mois pendant dix mois.

Comment savoir si vous y avez droit ?

Vous n’avez besoin que d’un chiffre : le revenu fiscal de vos parents en 2013. Demandez-leur, puis rendez vous sur ce site pour faire une simulation. C’est très rapide :

Outre les revenus des parents, le principal autre critère est le nombre de vos frères et sœurs et d’enfants à charge de vos parents. S’ils font des études supérieures, vous avez plus de chance de pouvoir être boursier.

Deux cas se présentent, selon le résultat de la simulation. S’il y a écrit :

  • « Votre niveau d’échelon : 0 à 7 » : n’hésitez pas, envoyez votre dossier social étudiant !
  • « Votre niveau d’échelon : Aucun ». Vous ne pouvez pas bénéficier d’une aide. A priori, ce n’est pas la peine d’envoyer le dossier social étudiant. Mais attention. « Tous les ans à la rentrée, je reçois des centaines de lettres d’étudiants qui s’étonnent de ne pas pouvoir candidater à une bourse alors qu’ils auraient pu y prétendre » explique Jean-Louis Bergez, du service du dossier social étudiant au CROUS de Lille. Comment est-ce possible ? Parce qu’au moment où ils ont fait la simulation, celle-ci indiquait qu’ils ne pouvaient pas être boursiers. Donc ils n’ont pas demandé leur dossier social étudiant. Mais entre-temps, les choses ont changé. D’une part, parce que les barèmes sont révisés régulièrement par l’État, souvent pendant l’été. Et d’autre part, parce que la situation peut évoluer : un grand frère qui devait entrer dans la vie active continue en fait ses études, etc.

Alors comment faire en pratique ? Demandez le dossier social étudiant (DSE) (sur Internet). Ce n’est ni long ni compliqué (voir ci-dessous). Comme ça, vous serez couvert, si jamais les choses changeaient et que vous pouviez prétendre à une bourse. En effet, vous pourrez envoyer le dossier après, au moment de la rentrée. Mais il faut absolument avoir fait la demande du DSE, avant le 31 mai.

Éventuellement : Vous pouvez aussi tester plusieurs hypothèses sur la simulation, voire aller voir les montants des barèmes sur cette page, pour comprendre si vous êtes loin ou non du seuil. Ce n’est pas parce que vous avez eu un refus une année, que cela ne sert a rien de retenter l’année suivante. D’autant que les revenus des parents ne sont pas forcément les mêmes d’une année sur l’autre. Ne pas avoir été boursier au collège et au lycée ne veut pas dire non plus que vous ne le serez pas une fois étudiant : les critères d’attribution sont plus favorables dans l’enseignement supérieur que dans l’enseignement secondaire.

Comment ça se passe ?

1. Demande du DSE : avant le 31 mai

Il faut cliquer ici :

Si vous avez fait déjà une demande l’année dernière, ou êtes passé par APB, il suffit alors d’activer votre compte (en gros, choisir un mot de passe et vérifier les informations). Sinon, il faut se munir de votre carte d’étudiant, papiers d’identité, etc. (afin de donner quelques informations : nom, prénoms, email, numéro INE, etc. ). Ensuite, vous recevrez par mail le dossier social étudiant.

Cette vidéo d’une minute et demie, mise en ligne par l’université Paris 13, décrit la procédure :

2. Envoi du DSE (par la poste) : jusqu’au 15 novembre

Il faut imprimer le dossier, le remplir et le renvoyer. Comme expliqué plus haut, vous ne pourrez faire cette étape que si vous avez effectué la première (la demande de DSE) avant le 31 mai.

Il faut dire dans quelle formation vous pensez être l’année prochaine

L’administration a besoin de le savoir, car un étudiant qui a triplé sa première année de licence, par exemple, n’a plus le droit aux aides (voir les critères en détail sur cette page). C’est pourquoi il faut dire dans quelles formations (par exemple, « L1 LLCE »), vous êtes susceptible de vous retrouver l’année prochaine − en 2015-16 ici − (appelés « vœux » par le CROUS : on peut en faire quatre).

Si finalement vous redoublez ou ne suivez pas l’une des formations que vous aviez prévues, ce n’est pas grave. C’est de toute façon l’établissement où vous serez en 2015-16 qui va remonter l’information au CROUS. Le fait de s’être trompé peut éventuellement occasionner un délai dans le traitement de votre dossier : il est possible, par exemple que vous ayez à avancer les frais de scolarité, l’exonération intervenant dans un second temps.

Quand aurez-vous la réponse ?

Bourses : premiers versements souvent à la rentrée

L’envoi des informations au CROUS par les établissements s’étale en général de juillet à octobre. Ce qui explique que certains étudiants ne soient pas payés tout de suite. « Mais en général, au 30 septembre, environ 80 % des étudiants boursiers ont reçu leur premier paiement » indique Jean-Louis Bergez, du service du dossier social étudiant au CROUS de Lille. La date à laquelle l’étudiant envoie son dossier joue aussi. « Plus on le fait tôt, plus la réponse arrivera tôt. » Ne tardez pas !

Résidence étudiante : réponse en juin

Pour le logement, la réponse est assez rapide. Pour ceux qui sont déjà en résidence et demandent un renouvellement, c’est en général dans la semaine qui suit. Pour les autres, il faut attendre que tous les dossiers soient arrivés. L’attribution des logements en résidence se fait en effet par un classement national (fonction des critères de revenus et des vœux formulés par l’étudiant). La date limite de dépôt étant le 31 mai, les réponses arrivent en général en général quelques jours après le 15 juin. Elles seront peut-être négatives. Mais il y a des désistements. Dès le 16 juillet 2015 et durant tout l’été, le CROUS peut vous proposer les logements qui seraient devenus disponibles.

Pour toute information, vous pouvez contacter le service du DSE du CROUS de Lille par mail :
dse@crous-lille.fr