Mettre le multimédia à portée de tous : c’est l’objectif d’une association de production audiovisuelle, Canasucre productions, qui organise des formations à bas coût.

Ils en avaient assez des formations hors de prix (jusqu’à 2 000 euros pour la prise en main d’un logiciel d’animation 3D comme Blender) ou élitistes (les écoles de cinéma sont soit privées et exorbitantes, soit particulièrement sélectives à l’instar des plus réputées : l’ENS Louis Lumière, …). Héléna et Maxime ont donc résolu de rendre l’univers de la production accessible en créant une association. Ils organisent régulièrement des formations à différents logiciels pour des sommes modiques (divisez par cent le coût habituel d’une formation et vous vous approcherez de celui pratiqué par Canasucre Production) ainsi que des ateliers de sensibilisation auprès d’écoliers et d’étudiants…

Devenus peu à peu de véritables professionnels de l’audiovisuel, ces étudiants souhaitaient en effet partager leur expérience. En trois ans d’existence, ils ont réalisé une émission (Direct’It) sur des biographies de cinéastes, des films publicitaires pour le site de rencontres en ligne Meetic, des courts métrages (La colère du Chancelier), etc.

L’évolution de l’association

Canasucre voit le jour en octobre 2012. Maxime et Héléna sont alors en BTS audiovisuel. D’abord décidés à créer une entreprise, ils optent finalement pour le statut d’association loi 1901 qui convient mieux à leur projet. En organisant des événements, ils commencent peu à peu à gagner en visibilité.

Mais un jour, après une année d’existence, le disque dur sur lequel était tout leur travail a crashé. « On a dû complètement repartir de zéro » raconte Héléna. Mais ils ne se découragent pas. Et peu à peu, alors que l’association prend de l’ampleur, des subventions leur permettent d’acquérir du matériel professionnel, et leur procurent un peu plus d’autonomie. Ils bénéficient par exemple de la bourse du projet européen jeunesse en action (maintenant décernée par Erasmus +) et trois fois de celle du comité local d’aide au projet de l’observatoire des mutations de la jeunesse et de la citoyenneté (OMJC) de Villeneuve d’Ascq.

Des étudiants de Lille 3

Depuis septembre 2014, l’association est agréée par Lille 3. D’ailleurs, l’association a un lien fort avec l’université : plusieurs de ses membres y étudient ou y ont étudié. Certains sont en licence de cinéma, mais les profils sont très variés :

Héléna

Actuellement en L2 de lettres, son expérience au sein de l’association lui a permis de mieux se connaître : « ça m’a fait réaliser que j’aurais dû faire une formation dans la production au lieu de mon BTS audiovisuel, ce qui me plait c’est la partie plus technique ».

Dominique

Elle fait son service civique dans l’association comme chargée de communication, . Elle a un contrat de 24 à 35 h/ semaine durant lesquelles elle doit s’investir dans une association, ici Canasucre, elle est rémunérée 600 euros/ mois. Un bon compromis, lui permettant de gagner un peu d’argent tout en acquérant de l’expérience en tant que chargée de communication. Pour elle, s’investir dans cette association permet de  « se rendre compte si on est fait ou pas pour un métier précis ».

Antoine

Après une licence d’art plastique dans une école d’Art et Culture et un master art plastique à Tourcoing, il décide de s’impliquer à Canasucre : « faire partie d’une association aide à l’insertion professionnelle ». Mais quel lien entre l’art plastique et le cinéma ? Eh bien, il y a « de la régie » en art comme au cinéma. Son rôle dans l’association est de contacter les studios et de prévoir le matériel lors des tournages.

En résumé,  vous êtes attirés par l’univers du cinéma et vous voulez prendre des conseils d’orientation auprès de personnes qui sont passées par là avant vous ? Vous voulez voir à quoi ressemble un tournage à échelle locale, avec peu d’intervenants mais des intervenants polyvalents ? Vous voulez partager votre passion pour le cinéma auprès des plus jeunes ? vous voulez organiser des projections à thème pour les moins jeunes ? Vous êtes tout simplement curieux et souhaitez mettre vos talents à disposition d’une association qui touche à l’univers de l’audiovisuel ? Il n’y a plus qu’à cliquer :

Le site de l’association Canasucre

LOGO_CANASUCRE

  • logo-orange-et-blanc-e1423566349977Point d’orgue dans l’historique de Canasucre, le Play’it Festival, a eu lieu en avril dernier. Il s’agit d’un festival « vidéoludique » créé en partenariat avec une autre association loi 1901, elle aussi passionnée par l’univers du jeu vidéo (voir OrdiRétro). « On a décidé de s’allier au lieu de se faire concurrence », explique Héléna.
  • L’association commercialise également des fiches éducatives (disponibles également sous forme de livre papier)
  • Soirées ciné : (On the Road le 30 mai 2015, projections de courts métrages sur le thème du voyage)