Des collégiens sont venus visiter l’université ce lundi 25 avril. Outre la découverte de l’enseignement supérieur, l’événement a été l’occasion d’une initiation à la philosophie. Retour en images.

Beaucoup de familles considèrent l’enseignement supérieur comme un domaine largement inaccessible pour leurs enfants. Ces derniers s’interdisent ainsi de prétendre à des emplois qualifiés dont la région a pourtant grandement besoin. Pour que peu à peu, les mentalités changent, l’université mène des actions en faveur des collégiens, de divers ordres (y compris dans le domaine culturel…). Le service universitaire d’accueil, d’information et d’orientation (SUAIO) vient ainsi d’organiser une visite pour les élèves du collège Simone de Beauvoir, un établissement tout neuf inauguré fin 2014 au bord du campus de Pont de Bois. L’un des éléments de cette visite était une initiation à la philosophie, bien avant son introduction en terminale.

« Pouvez-nous citer un moment où vous avez été confrontés à quelque chose d'injuste ? » demandent les animateurs. Les collégiens sont dubitatifs : ils peuvent parler de cas concrets, pas d'injustice en général. Déjà émerge, en filigrane, la notion de concept.

« Pouvez-nous citer un moment où vous avez été confrontés à quelque chose d’injuste ? » demandent les animateurs. Les collégiens sont dubitatifs : ils peuvent parler de cas concrets, pas d’injustice en général. Déjà émerge, en filigrane, la notion de concept, qui va être amenée peu à peu au cours de la séance.

Les animateurs présentent aux collégiens des cas concrets comme : est-il juste de mieux noter un élève qui court plus vite alors qu'il est avantagé par sa grande taille ? Comment doit-on financer un voyage scolaire ? En faisant payer à chacun la même part, ou en modulant selon les revenus ? Et qu'est-ce que ça veut dire alors, l'équité ?

Les animateurs présentent aux collégiens des cas concrets comme : est-il juste de mieux noter un élève qui court plus vite alors qu’il est avantagé par sa grande taille ? Comment doit-on financer un voyage scolaire ? En faisant payer à chacun la même part, ou en modulant selon les revenus ? Et qu’est-ce que ça veut dire alors, l’équité ?

Les enseignants accompagnant les collégiens ont participé aux débats.

Les enseignants accompagnant les collégiens se mêlent de temps en temps aux débats.

Aux cotés de Frédéric Gendre, responsable de la bibliothèque de philosophie (à gauche), deux étudiants animaient les discussions.

Aux cotés de Frédéric Gendre, responsable de la bibliothèque de philosophie (à gauche), deux étudiants animaient les discussions.

Les cordées de la réussite

La visite des collégiens prend place dans le cadre du dispositif « Les cordées de la réussite » (un label obtenu par l’université en 2014). Il s’agit de donner de l’ambition aux collégiens et lycéens issus des quartiers de la politique de la ville ou en situation de handicap. Le collège Simone de Beauvoir est un collège REP (réseau d’établissements prioritaires), et donc concerné par la politique de la ville.

Outre le café-philo, les collégiens ont visité la bibliothèque universitaire centrale et le centre de ressources en langues.